Publié dans Asie/Océanie

Qu’est devenu l’homme coincé dans l’ascenseur ?

Qu’est devenu l’homme coincé dans l’ascenseur ? est un recueil de quatre nouvelles écrit par le Coréen Kim Young-ha et publié aux éditions Philippe Picquier pour la traduction en français.

Cet ouvrage surprend pour plusieurs raisons. Son titre, tout d’abord : qui est cet homme coincé dans l’ascenseur ? Pourquoi est-il coincé ? Et depuis combien de temps ? Cette première nouvelle retrace l’incroyable journée (je dirais même plus, l’incroyable périple !) d’un homme qui aperçoit, dans l’ascenseur en panne de son immeuble, une jambe pendre entre deux étages…

Il est en retard, mais il est inquiet. Il sollicite l’aide de passagers dans son bus, mais tous refusent de lui prêter leur téléphone pour avertir les secours. Et le bus a un accident. Et il arrive en retard à son travail. Et il se trouve coincé lui-même dans un ascenseur ! Et il perd ses chaussures… S’ensuivent des aventures et des mésaventures à peine croyables. La fin de cette journée qui, de bout en bout, aura été sous le signe de la malchance, arrive. Et il se demande, toujours, ce qu’est devenu l’homme coincé dans l’ascenseur…

« Si un jour vous tombez amoureux d’une femme… vous disparaîtriez.

– Vous voulez dire que je mourrais ?

– Non, il est juste écrit que vous disparaîtrez. C’est pourquoi je vous conseille vivement de ne pas tomber amoureux. »

C’est en ces termes que débute la troisième nouvelle, « L’amour à haute tension ». Cette nouvelle relate l’aventure extraconjugale d’un homme vivant avec sa femme (dont il n’est pas vraiment amoureux) et sa mère (qui fait en sorte de les déranger dès qu’ils désirent accomplir leur devoir conjugal…) et qui, un beau jour, croise une ancienne amie d’université. À l’époque, cette femme n’était nullement intéressée par notre homme et se donnait toute entière à B., un ami de ce dernier. D’ailleurs, B. ne manquait pas de lui conter leurs ébats : « Elle a l’air, comme ça, sérieuse et réservée. Mais une fois à poil, elle se déchaîne, ce n’est plus du tout la même personne. » Et évidemment, ça lui en donnait, des idées… Mais, aujourd’hui, tout a changé. Elle est divorcée. Et notre homme se souvient de l’époque où il souhaitait la posséder et où il ne le pouvait pas. Débute alors une relation passionnelle et acrobatique (B. n’avait pas menti…) qui, mine de rien, réconforte ces deux êtres un peu perdus. À tel point que notre homme… tombe amoureux. Malheur ! Les paroles du devin résonnent à nos oreilles : « si un jour vous tombez amoureux d’une femme…, vous disparaîtriez ». Et la prophétie ne va pas tarder à se réaliser : il devient tout d’abord « flou », puis dangereusement « transparent ». Ses collègues le trouvent mal en point et son chef lui conseille de prendre un peu de repos… et le licencie. Notre homme se décide à ne plus voir son amante, pour tenter de retrouver quelques couleurs. C’est peine perdue, il désire la voir, la désire plus que jamais. Notre homme retrouvera-t-il forme « humaine » ou disparaîtra-t-il à tout jamais ? Je vous laisse le découvrir, la fin de cette nouvelle tombe comme un couperet et nous cloue le bec.

Deux autres nouvelles, « Vampires » et « L’homme qui n’avait pas d’ombre », complètent ce recueil. Ces nouvelles ont toutes un point commun : ce sont des histoires un brin fantastiques, un peu noires aussi. Déstabilisantes, en somme. Et c’est ce qui m’a plu : chaque fin de nouvelle nous surprend et nous laisse pantois. On devient limite parano (et si mon mari n’était pas un vampire, en fait ?). L’auteur mêle vie courante et ambiance fantastique, et nous offre une autre approche de notre quotidien. Oui, regardez bien : n’est-ce pas une allure d’homme que vous venez de croiser ?!

Young-ha Kim, Qu’est devenu l’homme coincé dans l’ascenseur ?, 2011

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s